Richesse culturelle

Le 23 mars 1147, le début du règne des Almohades, d'une prospérité jamais connue avant dans leur capitale Marrakech, la ville ocre, située au centre du Maroc et se profilant sur le fond impressionnant des sommets enneigés du Haut Atlas. D'emblée, Abdel-Mou'men ordonna la construction de la mosquée Koutoubiya. Les 11 années de travail intense ont pourtant dû être anéanties par la suite.

La mosquée n'était malheureusement pas exactement alignée à La Mecque. La deuxième version de la mosquée, dite "mosquée des libraires", a encore demandé une quarantaine d'années de travail et Yacoub El Mansour, petit-fils d'Abdel, a embelli la mosquée d'un minaret imposant. En 1192 s'est érigé l'édifice complet, tel qu'il existe encore actuellement.

Masjid Al Koutoubiya fait partie, dans sa perfection abondante, des exemples les plus illustres de l'architecture des mosquées nord-africaines et est entourée de superbes jardins. Le minaret Koutoubiya est le plus ancien du trio de tours réputées du règne puissant des Almohades, à côté de la tour Giralde à Séville et la tour Hassen à Rabat.

La mosquée a été édifiée en style mauresque même si un certain nombre d'éléments andalous y on été ajoutés. Actuellement, elle a un air bien rigide, en briques rouges, mais à l'origine elle était décorée de plâtre coloré et de carreaux "zellij". Depuis ces 800 dernières années, Koutoubiya, dépassant les maisons basses et les marchés autour, constitue le symbole et l'épate par excellence de la ville.

La mosquée elle-même est d'une taille impressionnante et le minaret s'élève à 77 m en direction des atmosphères célestes même si ça et là on peut les retrouver tout aussi bien sur terre. Vous n'avez qu'à regarder autour de vous et jouir des délices que nous vous offrons, et vous comprendrez de quoi nous parlons!